Le marketing

an image

Le nom francophone officiel à appliquer au marketing est la mercatique. Elle cherche à optimiser les services, offres de biens, idées ou design d’un produit (dans le sens large, services) par rapport aux attitudes, motivations, besoins ou envies des consommateurs en général.

Cette discipline dispose d’un ensemble de méthodes et de moyens afin d’apporter la satisfaction à un public cible, et ceci, le plus durablement et au plus grand nombre possible. Il sera une part, par sa créativité, des sources d’innovations participant à la croissance d’activité en favorisant la commercialisation ou la diffusion (dans le cas d’activités non lucratives).

Principe

L’approche marketing va segmenter le marché par types de clientèles, basées sur des études de marché afin d’appliquer à chaque segment sa propre stratégie marketing. La démarche marketing cherchera donc à mieux s’adapter au marché par l’analyse et l’écoute de celui-ci.

Petit historique du marketing

En France et au Royaume-Uni dès le XVIIe siècle et XVIIIe siècle, l’activité publicitaire subit un fort développement et lance les premières notions de marketing. C’est avec l’apparition de la production de masse que les grands industriels développent l’idée de favoriser la mentalité consumériste nécessaire à cette production massive. Avec la crise de 1929, l’intensification de la concurrence renforcera ce besoin.

Charles Hoyt édite son livre « La gestion scientifique de la force de vente généralisée » en 1912. En 1937, création de l'American marketing association (AMA) et le Journal of marketing. Après la Deuxième Guerre mondiale, le concept marketing met en place l’idée de placer le consommateur au premier plan. Ce concept est enrichi par des auteurs tels que J. McKitterick, F. Borch, P. Drucker, R. Keith et Th. Levitt. Et c’est en 1960 que le marketing devient une discipline du management qui recourt à l’application systématique des outils.

L'évolution du Marketing de la Guerre aux Nouveaux Médias

Jerome McCarthy mettra en en place l’idée de Neil Borden du marketing mix (« 4 P »). C’est une évolution des problèmes théoriques du marketing qui propose une segmentation du marché.

Ces trente dernières années, de nombreux autres courants de pensée ont apporté de nouvelles visions de marketing : l'école postmoderne (Stephen Brown), l'école de la modélisation (DeSarbo), l’école de l'échange (Richard Bagozzi) et plus récemment la Théorie culturelle du Consommateur (variante alternative).